Hypochlorhydrie, comment la soulager et la solutionner ?

person Publié par: Cédric votre BioDiététicien list Dans: Diététique

On pense toujours que les reflux gastriques sont la cause d'un excès acide
Et bien pas forcément.
Faisons le point pour bien comprendre l'hypochlorhydrie.

Pourquoi notre estomac fabrique-t-il de l'acide ?

Les 2 rôles principaux sont l'action antiseptique du bol alimentaire ainsi que la prédigestion, principalement, des protéines (protides).
Et en moindre mesure, un manque d'acidité gastrique entraînera une moins bonne absorption du fer ainsi que de la vitamine B12.


Quelles sont les conséquences directes d'une hypochlorhydrie chronique ?

La principale et la plus impactante sont clairement l'action antiseptique.
Ainsi, des bactéries et champignons pathogènes vont alors se développer.
La plus connue est Helicobacter pylori, pouvant causer l'ulcère de l'estomac.

Quant à la mal digestion des protéines, elle causera des ballonnements et gaz dans la partie intestinale.
En effet, les protéines, qui sont des grosses molécules composées de plus éléments comme les peptides et les acides aminés, arriveront dans l'intestin n'aura pas les outils pour les décomposer correctement.
De la fermentation et de la putréfaction apparaîtra et des gaz seront formés.
Mais ces grosses molécules n'ayant rien à faire là, des bactéries nocives vont alors se développer et dérégler le fonctionnement même de l'intestin.
Une immunité abaissée peut ainsi apparaître étant donné que plus de 80 % de notre immunité se trouve dans cet organe !


Le fer ainsi que la vitamine B12 (cobalamine) seront moins absorbés et des carences peuvent s'installer.


Quelles sont les causes d'un manque d'acidité gastrique ?

L'utilisation inadaptée et importante de médicaments anti-acide est une cause importante de cette pathologie.
En effet, ils sont souvent prescrits consommés lors de troubles intestinauxreflux, gastrite, en protection d'anti-inflammatoire.
De plus, comme certains sont sans ordonnances, des personnes en prennent après notamment un excès alimentaire.

Si la prise est épisodique et NON CHRONIQUE, votre estomac ne vous en tiendra pas rigueur.
Mais malheureusement les personnes sous anti-inflammatoire au quotidien, fragilise leur acidité gastrique durablement.
Et c'est bien le problème !
De plus les personnes consommant ces médicaments sont fréquemment des personnes âgées qui vont associer des carences alimentaires et un métabolisme immunitaire affaibli.


Quels sont les symptômes d'une hypochlorhydrie ?

  • Halitose (mauvaise haleine),
  • Odeur corporelle forte,
  • Régurgitation et rot,
  • Fatigue chronique,
  • Brûlure d'estomac,
  • Mal-digestion,
  • Formation de gaz au niveau de l'intestin,
  • Transpiration diminuée,
  • Estomac irritable et peu tolérant aux excès alimentaires.


Quels sont les recommandations et les solutions naturelles ?

Le but étant d'augmenter doucement l'acidité gastrique tout en protégeant la muqueuse protectrice de l'estomac.
Il faut savoir qu'il existe une régulation entre la quantité d'acide formé et de mucus protecteur.
De ce fait, il faut y aller lentement pour ne pas apporter trop rapidement de l'acide et ainsi agresser la barrière de mucus.
Il faut laisser le temps aux différentes cellules de l'estomac de s'adapter.

Du côté de l'assiette :

  1. Un peu plus de vinaigre, idéalement bio et de cidre,
  2. Consommez des aliments riches en bétaïne quand c'est la saison : betteravebrocoliépinard et légumineuses,
  3. Favoriser des jus et aliments fermentés comme le kéfir, kombuchajus lactofermentés...
  4. Limitez le café, les sucres, les boissons gazeuses, l'alcool, les oignons, le chocolat, les poivrons, les épices qui sont relevées ainsi que tout ce qui ne passent pas personnellement,
  5. Favoriser des repas de petite quantité, quitte à prendre une collation dans la matinée et l'après midi,
  6. Boire faiblement au cours des repas,
  7. Le gingembre lutte contre H. pylori,

Du côté du mode de vie :

  1. Limitez au maximum les antalgiques, analgésiques et anti-inflammatoires comme l'aspirine, le naproxène, le diclofénac et l'ibuprofène,
  2. L'estomac est clairement l'organe du "stress", favoriser la détente par de la relaxationméditationactivité sportive douce,
  3. Relevez un peu le haut du corps en position allongée,

Du côté des solutions naturelles :

  1. 40 mg d'astaxanthine donne un coup de pouce pour réduire les symptômes du reflux,
  2. Contre le RGO, les vitamines B6B9 & B12mélatonine et bétaïne hydrochloryde (HCL) semble apporter une alternative à l'oméprazole,
  3. 680 mg d'acide glutamique favorise l'augmentation de l'acidité, étude américaine sur la prise d'un antifongique : ketoconazole,
  4. Un apport en Lactobacillue reuteri pour soutenir la flore gastrique,
  5. Ainsi que de l'aloé vera qui permet d'apporter des glycosaminoglycanes qui soutiennent la fabrication de la muqueuse.


Et vous que faites-vous pour votre confort digestif ?
Cédric

Référence :
JV
RG

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre