Bonjour, comment puis-je vous aider par Whatsapp ?

Magnésium, magnésium marin et magnésium transdermique informations !

person Publié par: Cédric le BioDiététicien list Dans: L'instant Phyto

Le magénsium (Mg) est un minéral indispensable à notre bon fonctionnement.
Découvrons les différentes formes de cet élément dont nous sommes de plus en plus carencés.


Je vais être très honnête avec vous : faire un dossier sur le magnesium a chamboulé toutes mes connaissances.

Je pense quand même avoir un bagage technique et de compréhension, mais là vraiment je vais clairement faire appel à davantage de bon sens que de réel certitudes scientifiques pour vous donner mes recommandations et c'est une première !

Etant donné les non convaincantes recherches que j'ai pu trouver, pourtant sourcées de bonne qualité, je joue la carte du plus naturel possible !
Surtout quand on s'aperçoit, malheureusement, que de plus en plus d'études menées, ont des conflits d'intérêt (aussi bien côté médicament que complément alimentaire) !

Revenons à nos moutons et parlons des différents formes de magnésium existantes, puis après je donnerai mon avis :

Le magnésium peut se trouver sous 2 formes :

  • Un sel (inorganique) : chlorure, sulfate, hydroxyde...
  • Un sel (organique), c'est à dire associé à une plus grosse molécule simple : citrate, lactate, glycinate, aspartate, lactate, pidolate, (taurine pour les dernière génération)...ou complexe : bisglycinate.


Ainsi, généralement :

  • les sels inorganique ont une teneur très elevée de Mg (jusqu'à 60 % de la molécule totale pour le plus élevé) mais une disponibilité intestinale faible,
  • les sels organiques ont une teneur faible (5,4 % de Mg pour le plus faible) mais une disponibilité très élevée.

Il faut alors faire un jeu d'équilibre entre la teneur et la biodisponibilité !

Ayant pour le moment que peu de marqueurs fiables car la prise de sang sert à rien (on va le voir pourquoi) et le dosage urinaire semble plutôt variable, ce n'est vraiment pas simple à savoir la quantité de Mg qui arrive à la cellule, sont lieux de villégiature !

En effet, dans mes sources, il y a des gens très brillants, mais qui, pour le coup ont manqué de précisions par rapport aux études citées.
Notamment des études qui montraient que le taux sanguin ne varie pas sous cure de Mg.
On sait très bien que le magnésium est à 99 % dans la cellule et 1 % dans le sang.
On comprend vite alors que mesurer la partie sanguine de Mg n'est pas très significative, et que peu représentafi de nos stocks en magnésium corporel, c'est un peu absurde !
Le magnésium urinaire (qui peut-être le miroir de la teneur sanguine) est un critère meilleur, mais la mesure est très / trop variable pour le prendre comme référence.

Ainsi, comment apporter une preuve scientifique dans ces cas-là alors que nous avons pas de test réellement fiable (l'analyse de cheveux me semble personnellement la moins pire car elle retranscrit de plusieurs semaines à plusieurs mois de concentration cellulaire) ?


Il y a également un manque de précision sur le magnésium transdermique (ou Mg cutané) cité, qui ne peut être absorbé s'il n'est pas associé à un corps gras car votre peau a un film protecteur hydrolipidique.
C'est d'ailleurs pour cela qu'il est souvent sous forme huileuse pour contourner ce mécanisme d'absorption. (toute manipulation par l'homme sur la nature doit toujours se faire avec précaution).
Utiliser encore le taux sanguin pour mesurer l'efficacité de cette huile me semble NON adéquate, comme de toute façon, le Mg va rester dans la cellule !
Pour moi, il faut utiliser le Mg cutané principalement en récupération musculaire, mais en aucun cas refaire son stock globale (Sinon nous avons pas encore toutes les preuves scientifiques).
Je suis tout à fait d'accord sur le fait que le Mg cutané aura que très peu de chance à atteindre le système nerveux (un métabolisme très consommateur de Magnésium) !


Il faut savoir que certains minéraux (dont le Mg), s'ils arrivent en excès dans le sang sont très nocifs.
Ainsi, le corps les régule puissament par l'absorption / élimination intestinale, urinaire et dermique.

Ainsi, on a beau faire les plus grosses supplémentations ça ne bouge que très très peu car c'est une donnée vitale pour notre survie si la concentration venait à augmenter de manière trop importante.
J'en conclu alors que le corps à des limites de fonctionnement qui ne sont pas là pour rien.
Vouloir absolument assimiler volontairement du magnésium en trop et / ou trop rapidement dans le sang est selon moi nocif.

Sachez que c'est le cas pour d'autres minéraux, comme le potassium, qui a une dose létale en injection de Chlorure de Potassium.
Il peut être utilisé dans certains états aux USA pour la mise à mort de prisonnier, voir l'eutanasie.
Pour information une hypermagnésémie (excès de Mg sanguin) peut également provoquer l'arrêt cardiaque, mais là, il faut aller très loin (par injection uniquement afin de déjouer toutes les barrières naturelles de notre organisme) et / ou avoir un très grave dysfonctionnement rénal !

Cela confirme alors que qu'il est peu utile de proposer toujours plus des nouvelles formes de Mg pour assouvir son besoin.
Ne serait-ce pas plus simple de manger davantage de source de magnésium alimentaire (info plus basse) ?

Bien que la recherche et les études font avancer la médecine, pour le Mg, franchement j'ai été mis en doute plusieurs fois sur son bénéfice à le prendre en complémentation, surtout consommer les formes très transformées, comme les chélatées.


Cela n'engage que moi, mais selon les sources et sous-sources utilisées pour faire ce dossier sur le magnésium,  je conseillerai clairement le magnésium le moins transformé possible, et le naturellement existant (on n'a pas encore fait mieux que la nature dans plein de domaine).
La protection de votre intégrité est très importante pour la survie, de ce fait, à quoi bon apporter des doses importantes alors que le corps les éliminera ?

  1. Ainsi, augmentez votre apport en magnésium dans l'alimentation me semble le premier des conseils,
  2. Si vraiment vous souhaitez en prendre, il faudra alors le magnésium marin en gélule ou idéalement liquide (le plus originel du marché) qui contient différentes formes de sels de Mg permettant ainsi un large spectre d'absorption,
  3. Pour les sportifs, bien que manquant d'étude confirmant ses bienfais mais par expérience personnelle et de retour patient, le magnésium transdermique (avec un corps gras), issu d'une extraction le plus brut possible, apporte du bien-être en massage pour agir localement.


C'est le manque de connaissance du métabolisme du Mg ainsi que la carence en étude qui me disent alors de suivre ces 3 conseils.
A chaque fois que l'homme essaie de trop modifier l' "existant" y'a toujours un désagrément, et avec le magnésium, on est en plein dedans.


Maitenant, parlons de ce qu'on connait bien du magnésium !

Finalement savoir si votre magnésium fonctionne, c'est bien l'arrêt des symptômes qui semble être la meilleure des preuve, non ?
Alors faisons le tour des principaux symptômes d'une carence en Mg :

  1. Crampes nocturnes des gros muscles,
  2. Spasmes des paupières,
  3. Endormissement plus difficile,
  4. Fatigue,
  5. Anxiété, irritabilité,
  6. Maux de tête.

Quant aux sources principales dans l'alimentaiton on en parle maintenant :

  1. Légumes verts,
  2. Céréales complètes ou demi-complètes,
  3. Oléagineux,
  4. Légumes secs,
  5. Chocolat.

Ah oui aussi, on parle souvent du Mg dans l'eau minérale.
Bah justement elle a un effet laxatif car le Mg ne passe pas beaucoup la barrière intestinale.
Il donne alors du poids aux selles qui seront éliminées en augmentant le transit.
Ceci vient du fait que quand l'on apporte trop de magnésium d'un coup :

  • l'intestin le régule pour protéger ses constantes sanguines,
  • mais aussi qu'il a une forme peu assimilable.


Voilà vous en savez un peu plus sur le sujet.


Merci aux sources :
https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-complements-alimentaires/les-principaux-complements-alimentaires/les-complements-correcteurs-de-l-alimentation/le-magnesium/quel-magnesium-choisir
https://alternatif-bien-etre.com/alimentation/3-chances-sur-4-de-vous-tromper-de-magnesium/
https://www.julienvenesson.fr/efficacite-magnesium-transdermique-transcutane/?mc_cid=a0966d4469&mc_eid=9d7fb09baa
https://magnesium-health-institute.org/Downloads/Study_Watkins_Josling_transdermal_Mg.pdf


Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre