Bonjour, comment puis-je vous aider par Whatsapp ?

Padina Pavonica VECTEUR ENERGY

18,97 €
TTC

Algue reconnue depuis toujours pour aider à l'entretien et la fabrication de la masse osseuse et la structure du derme.

Contenance

Remise sur la quantité

Quantité Remise Vous économisez
2 4% Jusqu'à 1,52 €
3 6% Jusqu'à 3,41 €
4 8% Jusqu'à 6,07 €
5 10% Jusqu'à 9,49 €
Quantité
Disponible

Paidna Pavonica l'algue qui va assouplir votre corps, par son action au niveau des os et des articulations :

  • Augmentation de la fixation du calcium,
  • Stimulation de la synthèse des glycoaminoglycanes,
  • Stimulation de la synthèse d’acide hyaluronique
  • Naturellement riche en calcium, silice, magnésium et oligoéléments.

Les gélules et la crème pour le visage à base d'algue Padina Pavonica représentent une alternative naturelle concurrentielle à la silice.

En effet, cette algue contient en proportion idéale les éléments minéraux (calcium, magnésium, phosphore, silicium) qui sont bons pour les os et les tissus conjonctifs, en particulier les cartilages, les tendons et les ligaments.

De plus, ces éléments structurants minéraux sont bio-assimilables de façon optimisée. Jean-Patrick Bonnardel, pharmacien responsable du laboratoire ACTIV DISTRIBUTION, considère, études cliniques à l'appui, que la silice est aujourd'hui dépassée par l'algue Padina pavonica qui est plus active et plus performante.

Cette algue pure, sans aucun aucun additif, sous forme de gélules, sous le nom de Algae pavonica, pour les indications qui sont les siennes en algothérapie :

Algae pavonica, au niveau des os :

  • augmentation significative de la fixation du calcium,
  • augmentation spectaculaire de la densité osseuse,
  • traitement de la fragilité osseuse liée à l'âge (ostéoporose),
  • accélération de la réparation des fractures,
  • accélération des cicatrisations post-opératoires et traumatiques.

Une indication majeure de Padina pavonica : l'ostéoporose.

L'ostéoporose est un processus dégénératif qui se manifeste par la diminution progressive de la masse du tissu osseux, cette perte de densité osseuse ayant de multiples conséquences :

  • une compression verticale, la taille de la personne diminuant sensiblement,
  • une lombalgie aigüe, aggravée par le port de charges lourdes,
  • une cyphose dorsale et/ou une lordose cervicale,
  • une douleur provoquée par la tension sur les muscles et les ligaments,
  • des fractures du col du fémur (particulièrement vulnérable),
  • des fractures de l'extrémité inférieure du radius (poignet).

Jusqu'à la fin de la croissance, le corps augmente sa masse osseuse.

Puis celle-ci se renouvelle régulièrement jusqu'à la cinquantaine, le renouvellement équilibrant les pertes.

C'est ensuite que les choses se gâtent, principalement chez les femmes, car les œstrogènes ont entre autres fonctions celle de faciliter la fixation du calcium.

Quand la sécrétion de ces œstrogènes se tarit, à la ménopause, la raréfaction de la masse osseuse commence, à raison d'environ 1% par an.

Ainsi une femme de 80 ans a perdu 30% de sa masse osseuse, ce qui est considérable.

Les os deviennent poreux, et peuvent se briser facilement, par le seul fait de soulever un lourd sac de commissions !

Une simple chute, un geste brusque mal contrôlé, peuvent provoquer une fracture. Les os se brisent comme du cristal.

Il existent plusieurs facteurs de risques, aggravant la situation :

  • une immobilisation prolongée (plâtre, infirmité, alitement),
  • une déséquilibre endocrinien,
  • la prise prolongée de corticoïdes,
  • une carence en silice, en calcium, en vitamine C et en vitamine D.

 Il existe plusieurs façon de stopper le processus dégénératif de l'ostéoporose :

  • avec les soins spécifiques d'un kinésithérapeute ou d'un ostéopathe,
  • en faisant un exercice physique régulier, adapté à son âge et à sa morphologie,
  • avec un rééquilibrage hormonal naturel, à la période de post-ménopause,
  • grâce à un apport en bonnes proportions de silice, calcium, magnésium, phosphore, vitamine C, vitamine D et PADINA PAVONICA.

Une étude clinique a validé l'efficacité de l'algue Padina pavonica sur l'ostéoporose.

Elle a porté sur des personnes âgées de 37 à 74 ans.

Un bilan osseux fut réalisé au début du traitement, avec un dosage du calcium à l'aide d'un spectrophotomètre.

Un second bilan fut effectué au bout de 3 mois pour évaluer l'évolution, à savoir non seulement l'arrêt de la fuite de calcium osseux mais surtout le remaniement spectaculaire de la masse osseuse.

On mesura ainsi le dosage de pyridinoline, qui est le marqueur de la réticulation des fibres de collagène de la matrice extracellulaire osseuse.

La conclusion de cette étude se passe de commentaires : "L'algue Padina pavonica permet une augmentation significative de la teneur en calcium fixé dans la matrice des ostéoblastes osseux, les résultats étant 3 fois supérieurs à ceux obtenus avec les autres produits utilisés traditionnellement pour la fixation du calcium, la calcitonine et la vitamine D3.

Au niveau des articulations :

  • stimulation de la synthèse de glycosaminoglycanes (structurants),
  • stimulation de la synthèse d'acide hyaluronique (lubrifiant),
  • accélération de la régénération des cartilages,
  • renforcement de la charpente articulaire,
  • amélioration de la souplesse, de la mobilité, de la flexibilité.

Une double action anti-arthrosique.

L'algue Padina pavonica a une double action anti-arthrosique naturelle, efficace :

  • Stimulation de la synthèse des glycosaminoglycanes :

Cette sécrétion par les chondrocytes des cartilages articulaires permet d'inverser le processus dégénératif provoquant leur désagrégation érosive provoquant l'arthrose. L'action des glycosaminoglycanes peut se comparer à celle du ciment permettant de lier entre eux les moellons servant à élever les murs d'une maison. Sans ciment, la superposition des moellons ne tient pas.Sans glycosaminoglycanes, la cohérence du tissu cartilagineux n'est pas possible.

Voila pourquoi la synthèse des glycosaminoglycanes, stimulée par l'algue Padina pavonica, contribue puissamment à la régénération des cartilages érodés, ce qui permet la consolidation de la charpente articulaire.

  • Stimulation de la sécrétion d'acide hyaluronique :

La fonction de l'acide hyaluronique est de permettre une meilleure lubrification des articulations. Il s'agit d'une substance de nature huileuse qui confère au liquide synovial une viscosité favorisant l'élasticité du tissu conjonctif cartilagineux. C'est cette élasticité qui permet aux cartilages de jouer leur rôles d'amortisseurs. Or lors du processus articulaire dégénératif, la fissuration et l'émiettement des cartilages a pour corollaire une moindre sécrétion d'acide hyaluronique par les chondrocytes.

Ainsi, la sécrétion accrue d'acide hyaluronique à fonction lubrifiante, grâce à l'algue Padina pavonica, permet au cartilage en cours de reconstruction de reprendre sa forme initiale, telle une éponge desséchée que l'on réhydrate.

C'est pourquoi les rhumatologues injectent de l'acide hyaluronique dans les capsules articulaires en souffrance.

 Algae pavonica un incomparable soin de la peau :

La peau du visage trahit avant tous les autres tissus du corps humain la lente érosion du vieillissement, devenant progressivement plus mince et plus sèche, ce qui la rend moins élastique, moins tonique, moins ferme.

La perte en eau est un facteur de cette dégénérescence, la déshydratation accélérant l’approfondissement des rides.

Il importe aussi de s'opposer à la prolifération des radicaux libres qui s'attaquent aux cellules de collagène et d'élastine, entraînant une désagrégation du maillage fibreux soutenant l'épiderme.

D'autres facteurs influent sur le vieillissement de la peau : le tabagisme, l'abus d'alcool, l'obésité, la mauvaise hygiène alimentaire (abus de sucre et de graisses), la sédentarité, le manque de sommeil, le stress, l'exposition prolongée au soleil...

2 gélules de Padina Pavonica par jour, le soir au coucher, pour une meilleure assimilation pendant le sommeil.

10 ml par jour, avant les repas. A diluer dans 5 ou 10 volumes d’eau ou de jus de fruits.

Par gélule d'Algae :

  • Padina Pavonica : 250 mg
  • Gelule vegetale.

Pour 10 ml de Padina pavonica :

  • Vitis vinifera (adjuvant de fabrication),
  • Glycérine végétale,
  • Padina pavonica : 500 mg.
vecteur_energy_pavonica

Références spécifiques

ean13
3416380550313